MHNQ 2018 – Mot du président

Mot de Mbaï-Hadji Mbaïrewaye, Président de la Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs de Québec

Mbaï-Hadji Mbaïrewaye
Mbaï-Hadji Mbaïrewaye

La Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs de Québec est heureuse de vous offrir une programmation riche et variée pour l’édition 2018 du Mois de l’histoire des Noirs

Pour cette édition, le thème retenu est: S'UNIR POUR BÂTIR ENSEMBLE. En réponse aux discours haineux et divisifs qui pullulent aujourd'hui, y compris dans notre belle ville, la Table de concertation du Mois de l'histoire des Noirs de Québec appelle à l'unité. L'affiche officielle représente des mains de différentes couleurs (symbole de nos différences d'origine, de religion, etc.) tendues les unes vers les autres. En se donnant la main, nous serons plus fort-e-s pour bâtir ensemble notre société.

Trois orientations sous-tendent cette programmation :

- Faire connaître la présence et l’histoire des Noirs de Québec, car la méconnaissance de l’histoire est souvent source d’ignorance dont sont victimes les Noirs. Faut-il le rappeler, d’après statistique Canada, les Noirs constituent la minorité la plus discriminée au Canada;
- Inciter à la connaissance interculturelle, car nous croyons que les occasions de rencontre contribuent à faire tomber les barrières;
- Inviter les communautés noires à réfléchir sur elles-mêmes et à leur présence au monde, au Québec, et à Québec dans une perspective d’autocritique transformative, loin de l’autoflagellation, dont l’objectif est de mettre de l’avant des idées neuves pour elles-mêmes et pour toute la société.

En outre, la Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs de Québec décide d’instituer la catégorie de « pays invité du Mois de l’histoire des Noirs » afin de faire découvrir les communautés noires de ce pays. Pour cette année, le pays invité est le Brésil. Par ce choix, la Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs de Québec voudrait faire découvrir le mouvement d’émancipation des Noirs brésiliens qui cherche à inscrire sur l’agenda public la mémoire de l’esclavage et de ses conséquences.

Enfin, nous remercions notre porte-parole, Eric Martel-Bahoéli, le parrain, Charles Moumouni, et tous les partenaires qui ont rendu possible l’organisation du Mois de l’histoire des Noirs 2018 à Québec.