MHNQ 2018 – Hommage

Hommage aux 40 000 migrantEs et réfugiéEs morts en mer Méditerranée et à celles et ceux qui sont vendus comme esclaves en Libye

Un drame se déroule actuellement dans une grande indifférence. D’une part, 40 000 migrantEs et réfugiéEs ont péris dans la Méditerranée en tentant de rejoindre l’Europe. D’autre part, des migrantEs et réfugiéES se heurtent aux frontières de l'Union européenne, qui les refoule dans les camps de détention en Libye, où ils sont exploités et vendus comme esclaves. Dans ces camps de détention financés par l’Union européenne, les migrants subissent des traitements inhumains et dégradants. De nombreuses femmes y sont violées et exploitées sexuellement.

 

La Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs a initié le Collectif de Québec contre l’esclavage des migrants noirs en Libye, afin d’attirer l’attention des élus et de la population sur ce drame. Ce Collectif a organisé deux rassemblements publics devant l’Assemblée nationale pour dénoncer cet esclavage. Il a été reçu par le Consul général adjoint de France à Québec, à qui une motion de dénonciation à l’attention du ministre français des Affaires étrangères et de l’Europe a été remise. En outre, l’Assemblée nationale du Québec a passé une motion contre la vente des migrants aux enchères en Libye.  Une conférence sur le thème «Refouler les migrant-e-s : réalités, enjeux, et conséquences de la politique migratoire européenne en Méditerranée » est prévue le 5 février 2017, en collaboration avec Amnistie Internationale.

 

La Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs tient à rendre hommage à ces migrants qui ont perdu la vie, et à nous rappeler le drame de celles et ceux qui sont vendus comme esclaves en Libye. Nous refusons de les oublier. Ce drame qui se déroule dans le bassin de la Méditerranée nous rappelle les inégalités entre les peuples du Nord et ceux du Sud. En bref, ces 40 000 morts parlent aux vivants que nous sommes, afin d’œuvrer pour un monde plus égalitaire et juste.