MHNQ 2018 – Distinctions

Distinctions

 

Prix Charlotte du Mois de l’histoire des Noirs décerné par la Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs

 

Le prix Charlotte est remis en reconnaissance de la contribution d’un organisme ou d’une entreprise  de Québec à l’intégration et au développement des personnes issues des communautés noires (Africains et Afro-descendants) de Québec.

 

Ce prix est nommé en l’honneur de Mme Charlotte, dont la résistance a permis de mettre un terme à l’esclavage au Québec. En effet, Mme Charlotte est une esclave qui avait appartenu à la famille Cook, et qui avait servi aux Antilles avant de suivre la famille à Montréal. En 1798, elle se sauve, comme la plupart des esclaves des Amériques le faisaient dès le début de l’esclavage jusqu’à son abolition. La fuite des esclaves en quête de la liberté était une forme de résistance très répandue et connue sous le nom de « maronnage ». Charlotte fut arrêtée. On lui ordonna de retourner chez ses maîtres. Elle refusa. Elle en appela aux tribunaux. Le juge en chef James Monk du banc du roi lui donna raison et la libéra en s’appuyant sur un point technique de droit. En effet, la loi britannique stipule que les esclaves ne peuvent être emprisonnés que dans des maisons de correction et non pas dans des prisons habituelles. Étant donné qu’il n’y a pas de maison de correction à Montréal, le juge Monk décide que Charlotte ne peut être emprisonnée. Le mois suivant, une autre esclave, Jude, est libérée par ce même juge pour des motifs identiques. James Monk précise dans sa décision qu’à l’avenir, il appliquera la même interprétation de la loi à des affaires similaires. Cette décision du juge Monk sonna le glas de l’esclavage au Québec.

Après sa libération, Charlotte épousa John Trim, un autre esclave affranchi. Ils vivront ensemble dans leur propriété dans le bas de la rue McGill, là où on trouve aujourd’hui un restaurant de prêt à manger.

 

 

Prix Hommage du Mois de l’histoire des Noirs décerné par la Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs de Québec

 

La Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs de Québec décerne un prix hommage à une personne qui n’est pas issue des communautés noires de Québec, et dont les actions contribuent à faire la différence auprès de celles-ci. Il peut s’agir d’une personne issue de la société d’accueil ou d’une autre communauté culturelle de Québec.

 

Le prix Jean Alfred décerné par le Conseil panafricain de Québec

 

Jean Alfred est le premier député provincial noir de l'histoire du Québec. Né le 10 mars 1940 à Ouanaminthe (Haïti), il enseigne d’abord le français, le latin et la littérature française pendant 5 ans dans son pays natal, avant d’arriver au Canada, à la fin des années 1960, où il sera d’abord professeur à la Commission scolaire de l'Outaouais de 1969 à 1976. Il fut ensuite conseiller municipal à Gatineau de 1975 à 1976. Il est devenu un homme politique québécois engagé,  premier Noir élu à l'Assemblée nationale du Québec en 1976 comme député de Papineau dans l’Outaouais. Il est mort le 20 juillet 2015 à Gatineau.

 

En son honneur, le Conseil panafricain de Québec  institue le Prix Jean Alfred pour récompenser les membres de la communauté noire de Québec qui s’illustrent par leur implication en société.