Mbaï-Hadji Mbaïrewaye

Emmanuel

Mbaï-Hadji Mbaïrewaye, appelé affectueusement Mbaï, estime avoir beaucoup reçu des autres et se sent obligé de redonner à la communauté. Ainsi, son parcours  est jalonné d’implications partout où  il a vécu et étudié, de son pays d’origine, le Tchad, jusqu’au Canada en passant le Cameroun, la Belgique et la France.

 

Sur le plan académique, il a obtenu successivement un baccalauréat en sciences sociales à l’Institut catholique de Yaoundé (Cameroun), un master en gouvernance et développement à l’Université d’Anvers (Belgique), un mastère en pratiques et savoirs du politique, et un mastère en évaluation et expertise des politiques publiques à l’Université de Picardie Jules Verne (France). Mbaï est aussi doctorant en science politique à l’Université Laval.

Parallèlement à son emploi au gouvernement du Québec, il est très impliqué dans les milieux politique, syndical et communautaire. Dans le milieu communautaire et syndical, il  a siégé sur le comité de surveillance du Syndicat des auxiliaires de recherche et d’enseignement de l’Université Laval (SARE). Il a été chargé des relations extérieures de l’Association des politologues étudiants de l’Université Laval (APEUL). Il a été aussi successivement administrateur, vice-président et président du conseil de quartier de Saint-Roch de 2011 à 2015. Il a été l’un des initiateurs du Conseil panafricain de Québec (COPQ) où il a servi comme vice-président aux Membres et Affaires internes de 2015 à 2017. Durant son mandat, il a initié en 2006 une coordination d’organismes de Québec pour organiser ensemble le Mois de l’histoire des Noirs à Québec. Cette coordination est devenue la Table de concertation du Mois de l’histoire des Noirs le 1er juin, et immatriculé comme OBNL au registraire des entreprises en 2017.  Il est actuellement marguillier à la fabrique de Saint-Roch.

En politique, Mbaï a siégé au  conseil d’administration du parti municipal Québec Autrement, parti  qui a fusionné avec le parti municipal  Démocratie Québec. Il a été vice-président de l’Association NPD de Québec.  Il s’est présenté comme candidat à l’élection municipale dans le district de Saint-Roch-Saint-Sauveur en 2017. Il dirige actuellement le parti municipal Démocratie Québec comme chef par intérim depuis le 30 novembre 2017.